Public Health Emergency Declared in Northwest Territories

YELLOWKNIFE (MARCH 18, 2020) — As of 12:00pm today, the Minister of Health and Social Services, Diane Thom, has declared a territory-wide Public Health Emergency under the Northwest Territories Public Health Act in response to  the COVID-19 global pandemic to protect public health in the Northwest Territories. 
 
The Public Health Emergency was declared upon the recommendation of Chief Public Health Officer Dr. Kami Kandola, and is in effect from March 18 through April 1. 
 
The purpose of calling an emergency is to allow the Chief Public Health Officer to take strong, binding actions to protect all Northwest Territories residents, and swiftly respond to the daily-evolving needs of the healthcare system as it tackles a pandemic. 
 
At this time, Dr. Kandola is focusing efforts on controlling the spread over the next 60 days. This is the most crucial period as the territory works to slow spread, flatten the curve, and keep our residents safe. 
 
The public health emergency covers the entirety of the Northwest Territories and will provide expanded powers to the Chief Public Health Officer to:
  • authorize qualified people to provide additional aid and services as needed;
  • expedite emergency licensing of additional health care providers;
  • make orders and provide directions restricting or prohibiting travel to or from any area within the Northwest Territories;
  • coordinate and provide for the delivery of medical services;
  • procure and provide for the distribution of medical supplies and equipment across the NWT; 

Under the Act, Public Health Emergencies may last up-to 14 days. However, if the risk to public health remains, the Minister may re-declare a Public Health Emergency, as often as necessary. 

 
Quick facts
 
• Under a Public Health Emergency, the Chief Public Health Officer may take any reasonable measure considered necessary to protect public health. 
• This could include making Orders — legally binding direction — to individuals and organizations including businesses, governments, agencies, and non-profit groups to respond to a Public Health Emergency. 
• Examples of Orders could be that individuals self-isolate, businesses enact emergency measures to alleviate health risks, or major changes be made to traffic incoming in the territory. 
 
 
Quotes
 
“This is the right step to take to protect all Northwest Territories residents from the spread of COVID-19. Nothing is off-the-table when it comes to keeping our residents safe, and our healthcare system strong. We urge all residents to do their part by following all advice from healthcare professionals every single day, and supporting each other as we all change our lifestyles in response to the pandemic. All residents should keep informed on the latest health information, and stay calm while we rise to this challenge together. ” 
- Diane Thom, Minister of Health and Social Services
“My advice to the Minister of Health and Social Services comes from the latest medical information across the country, and a careful consideration of the Northwest Territories’ unique situation. We are working around the clock — public health, nurses, doctors, and frontline staff — to address the spread of COVID-19. We are continuing to move forward with one of the most aggressive testing regimes in the country, tracking contact history of all possible patients, and taking appropriate action to reduce contact with others. Remember: our best defense against this virus is each other. If you’re sick, stay home, avoid contact with others, and call your local public health or healthcare centre. Wash your hands — a lot. Keep at least two metres between yourself and others.” 
- Dr. Kami Kandola, Chief Public Health Officer
 
 
Related links
• Government of the Northwest Territories – Public Safety Notices, COVID-19 Information 
 
For all COVID-19 Media Requests, Contact: 
Cabinet Communications 
Government of the Northwest Territories 
presssecretary@gov.nt.ca 
To receive media releases from the Government of the Northwest Territories, please email your request to presssecretary@gov.nt.ca 
 
Yellowknife, le 18 mars 2020 – À compter de midi aujourd’hui, la ministre de la Santé et des Services sociaux Diane Thom, en vertu de la Loi sur la santé publique des Territoires du Nord-Ouest, déclare l’état d’urgence sanitaire publique à l’échelle du territoire en réponse à la pandémie mondiale de COVID-19, afin de protéger la santé de la population.
 
L’urgence sanitaire publique a été déclarée sur la recommandation de l’administratrice en chef de la santé publique, Dre Kami Kandola, et est en vigueur du 18 mars au 1 avril.
 
La déclaration d’état d’urgence vise à permettre à l’administratrice en chef de la santé publique de prendre des mesures rigoureuses et contraignantes pour protéger tous les résidents des Territoires du Nord-Ouest et de répondre rapidement aux besoins du système de santé qui changent tous les jours dans un contexte de lutte contre une pandémie.
 
La Dre Kandola concentre actuellement ses efforts sur le contrôle de la propagation au cours des 60 prochains jours. C’est la période la plus cruciale, le territoire s’efforçant de ralentir la propagation, d’aplatir la courbe et d’assurer la sécurité des résidents.
 
L’urgence sanitaire publique couvre l’ensemble des Territoires du Nord-Ouest et donnera des pouvoirs étendus à l’administratrice en chef de la santé publique, qui pourra notamment :
• autoriser des personnes qualifiées à fournir une aide et des services supplémentaires en fonction des besoins; 
• accélérer l’octroi de licences d’urgence à des professionnels de la santé supplémentaires; 
• donner des ordres et des directives limitant ou interdisant les déplacements à destination ou en provenance de toute partie des Territoires du Nord-Ouest; 
• coordonner et prévoir la prestation des services médicaux; 
• obtenir les fournitures médicales et l’équipement sanitaire et en assurer la distribution dans toute partie des Territoires du Nord-Ouest.
En vertu de cette loi, un état d’urgence sanitaire publique peut durer jusqu’à 14 jours. Toutefois, si le risque pour la santé publique persiste, la ministre peut renouveler la déclaration d’état d’urgence aussi souvent que nécessaire.
 
 
Faits en bref
 
• En cas d’urgence sanitaire publique, l’administratrice en chef de la santé publique peut prendre toute mesure raisonnable jugée nécessaire pour protéger la santé de la population.
• Cela peut inclure la publication d’arrêtés (directives juridiquement contraignantes) à l’intention des individus et des organisations, y compris les entreprises, les gouvernements, les agences et les groupes à but non lucratif, en réponse à une urgence sanitaire publique.
• Ces arrêtés peuvent, entre autres, demander aux individus de s’isoler ou aux entreprises de prendre des mesures d’urgence pour réduire les risques sanitaires, ou imposer des changements majeurs à l’entrée sur le territoire.
 
Citations
 
« C’est la mesure qui s’impose pour protéger tous les résidents des Territoires du Nord-Ouest contre la propagation de la COVID-19. Tout est envisageable lorsqu’il s’agit d’assurer la sécurité de nos résidents et la solidité de notre système de santé. Nous demandons instamment à tous les Ténois de faire leur part en suivant chaque jour tous les conseils des professionnels de la santé et en se soutenant les uns les autres alors que nous changeons tous nos modes de vie en réponse à la pandémie. Tous les Ténois doivent se tenir informés des dernières mises à jour sanitaires et rester calmes pour que nous relevions ce défi tous ensemble. »
- Diane Thom, ministre de la Santé et des Services sociaux
 
« Les conseils que j’ai adressés à la ministre de la Santé et des Services sociaux sont fondés sur les dernières informations médicales provenant des quatre coins du pays et sur une étude approfondie de la situation unique des Territoires du Nord-Ouest. Nous travaillons sans relâche – employés de la santé publique, infirmiers, médecins et personnel de première ligne – pour faire face à la propagation de la COVID-19. Nous continuons d’aller de l’avant avec l’un des régimes de dépistage les plus performants du pays, en suivant l’historique des contacts de tous les patients potentiels et en prenant les mesures appropriées pour réduire les contacts avec les autres. N’oubliez pas : notre meilleur moyen de défense contre ce virus est de nous entraider. Si vous êtes malade, restez chez vous, évitez tout contact avec d’autres personnes et appelez le Service de santé publique ou votre centre de santé local. Lavez-vous les mains très souvent. Gardez une distance d’au moins deux mètres entre vous et les autres. »
- Dre Kami Kandola, administratrice en chef de la santé publique 
 
Liens connexes
• Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest – Avis de sécurité publique, information sur la COVID-19
 
Pour toute demande des médias concernant la COVID-19, communiquez avec :
Communications du Conseil exécutif
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
presssecretary@gov.nt.ca 
Pour recevoir les communiqués de presse du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, faites parvenir un courriel à l’adresse presssecretary@gov.nt.ca
 

Related News